Les systèmes de téléassistance : Quelles sont les autres alternatives ?

Les personnes âgées ou fragilisées par certaines atteintes cognitives sont toujours inquiètes quant à leur sécurité. A tout moment, elles peuvent perdre conscience, chuter ou souffrir d’un malaise quelconque. Vivant souvent seules chez-elles, elles sont parfois équipées de certaines solutions d’assistance pour leur permettre de demander de l’aide.

Mais,  on trouve qu’elles optent parfois pour de nouvelles solutions pour sortir de la précarité et d’améliorer leur sécurité. La colocation entre personnes âgées est parmi les nouvelles tendances qui sont de plus en plus choisies par les seniors. Un petit zoom sur ces nouveautés dans cet article.

La téléassistance, une solution très utilisée par l’entourage des séniors

La solution la plus classique pour maintenir un senior à domicile tout en assurant sa sécurité est la téléassistance. En effet, il s’agit d’un dispositif à installer chez le senior. Composé d’un émetteur et d’un récepteur, le système de téléassistance met le senior en contact avec un centre de contact. La personne âgée doit porter l’émetteur qui prend souvent la forme d’un médaillon, d’un bracelet ou d’une montre gps alzheimer.

Pour signaler une situation à risque, il suffit d’appuyer sur le bouton SOS. A ce moment, la demande du senior est prise en charge par un téléassistant. Ce dernier appelle les personnes concernées ou demande les secours nécessaires.

La colocation entre personnes âgées : une nouvelle tendance qui fait son apparition

Très répandue chez les jeunes, la colocation devient une nouvelle tendance chez les séniors aussi. En effet, il s’agit d’une solution très avantageuse sur le plan humain mais aussi sur le plan financier. Elle permet à certains seniors de rester chez eux mais aussi de sortir de la précarité.

Accueillir un apprenti ou un étudiant

Les séniors sont de plus en plus isolés au fil du temps. Leur réseau social se rétrécit et ils se trouvent seuls dans une maison qui se vide au fil du temps. Pour ne pas se sentir seul, un sénior peut proposer une chambre de sa maison à un étudiant ou à un apprenti qui dispose de petits budgets. Ceci constitue une solution rassurante pour le senior et rentable pour l’étudiant ou l’apprenti.

Cette solution intergénérationnelle permet de sécuriser le senior et de partager avec une tierce personne les tâches domestiques et les factures. La présence d’une autre personne dans la maison est d’un grand apport humain.

La colocation entre séniors

Cette solution commence à prendre de l’ampleur. Elle permet à un senior d’élargir son réseau social et de rompre avec la solitude. La colocation permet aussi d’alléger les charges financières en partageant certains frais et quelques factures.

Ainsi, les personnes âgées disposant de contraintes financières serrées peuvent bien boucler les fins de mois. La colocation entre personnes âgées permet aussi d’éviter ou de retarder le recours à la maison de retraite.

Cette dernière est souvent très onéreuse et elle n’est pas très accessible financièrement. De plus, la présence d’un colocataire rassure le senior car il sait que s’il fait une chute, ses proches vont être au courant.

Créer une maison collective à plusieurs

Certains seniors ont eu l’idée d’investir ensemble pour créer une maison dans la quelle ils peuvent vivre. En effet, chaque senior vend sa maison pour construire ensemble ou trouver un lieu pour vivre collectivement.

Les personnes âgées mutualisent aussi leurs moyens pour se faire offrir une aide ménagère et payer les factures. Il est aussi à noter qu’il existe des financements pour favoriser le maintien à domicile des personnes dépendantes. L’idée est de permettre à ces personnes de vivre dans un milieu confortable et de bonne qualité.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
This entry was posted in Informations pratiques. Bookmark the permalink.